3 septembre 2010 5 03 /09 /septembre /2010 16:40
La-jeunesse-de-Bacchus
(William Adolphe Bouguereau, La Jeunesse de Bacchus, 1884)
.
Le Banquet auquel Zarathoustra nous convie est à l’image des Bacchanales. Cette festivité n’est donc pas dépourvue de certains grands dangers, si l’on considère que l’invité patiemment attendu n’est autre que le bouc émissaire de l’hécatombe… Les brebis noires sont très appréciées pour l’heure de leur sacrifice. Point de rêverie donc pour le promeneur solitaire, car en ce lieu il est plus prudent de s’y inviter soi-même. De petits pas discrets pour de grands regards indiscrets, le lecteur doit pénétrer le livre avec le pas léger et vigilant du chasseur. Le lecteur qui tenté par la gourmandise s’inocule avec appétit les fruits de l’ivresse, entame alors une danse endiablée avec Dionysos sur son dos. Mais le dos est bien de lames perfides, ne nous laissons pas tromper par l’image et entraver par la toile du rêve. Le banquet de Zarathoustra est un festin solitaire auquel l’hôte s’invite à présider et à manger à sa propre table. En définitive, nous somme résolument seul en face de ces livres tentateurs que la tentation nous amène ici à ouvrir.

 

 

Au XIXe siècle vécut loin des rives de la Méditerranée idéale, un homme qui compta parmi les penseurs les plus géniaux et les plus abominables de cette époque qui pourtant ne manque pas de génies abominables. C’est son histoire qu’il s’agit de raconter ici. Il s’appelait Friedrich Nietzsche et si son nom, à la différence de ceux d’autres scélérats de génie, comme par exemple Schopenhauer, Stirner, Renan, Taine etc…, a aujourd’hui échappé de l’oubli, c’est assurement que Nietzsche fut plus bouffi d’orgueil, plus ennemi de l’humanité, plus immoral en un mot plus impie que ces malfaisants moins illustres, mais c’est que son génie et son unique ambition s’étendirent à un domaine qui laisse bien des traces dans l’histoire : le royaume intempestif des idées... (Parodie adaptée du Parfum de Süskind. 28/05/11)

Partager cet article

Repost 0
Published by Chiron
commenter cet article

commentaires

Antoine Michon 20/12/2014 12:37


Pas de pub svp

Présentation

  • : Nietzsche par la jeunesse aux cheveux gris
  • Nietzsche par la jeunesse aux cheveux gris
  • : Lecture de Nietzsche : Le carnet de voyage de l'Argonaute. (lectures et sources audio-vidéo).
  • Contact

Catégories